Le Programme

Voici quelques éléments du programme :

La suppression des impôts citoyens et entreprises. La suppression des impôts n’est pas une aberration. C’est une possibilité qu’on peut envisager et qui à terme permettra à la France de devenir un des pays les plus attractifs d’Europe. Il n’est un secret pour personne que les impôts paralysent une économie. Si les français ne paient plus d’impôts sur le revenu, cela augmentera évidement  leur pouvoir d’achat, et permettra une vraie croissance économique. Il en est de même pour les entreprises et leur pouvoir d’investissement.

Le savoir-faire français. Il doit impérativement rester en France.  Il a fallu des dizaines d’années pour se hisser au sommet de la compétence.  A présent il faut conserver ce patrimoine en France et avec de la main-d’œuvre française.

L’exportation des matières premières françaises . L’exportation massive des grumes de bois provenant de nos massifs forestiers  est un exemple typique de ce qu’il faut absolument éviter. L’industrie de transformation du bois doit rester sur le sol national. C’est une source à forte valeur ajoutée et qui est évidemment créatrice de nombreux emplois.

Les simplifications administratives et tout ce qui s’y rattache.  A terme elle permettra de créer des centaines de milliers d’emplois. Les entreprises françaises et étrangères sont rebutées et découragées par la lourdeur et la complexité de notre système administratif et fiscal… une exclusivité bien française, malheureusement !

Les ministères revus et corrigés. Ce n’est que du bon sens que de mettre des personnes de terrain à la tête de chaque ministère. Qui mieux qu’un artisan par exemple, pourrait défendre la cause des artisans ? ou un agriculteur pour la cause de l’agriculture française ? L’artisanat, dont j’en fais moi-même parti, n’a même pas son ministère spécifique ! …alors qu’il représente 2.7 millions d’actifs et un chiffre d’affaires de 280 milliards d’euros (informations de la DGE). Pour gouverner, nous avons besoin de spécialistes et d’experts avant tout.

La réunion des conseils généraux et régionaux en une seule entité, avec 1 sénateur par région et 1 député par département. Actuellement nous sommes face à un gaspillage monstrueux des deniers publics. Et pourtant tout le monde en a conscience ! D’ailleurs, les quelques timides projets de réformes actuels en témoignent… mais ils sont largement insuffisants et inefficaces,  et n’apportent pas de vraies solutions.

Retour à l’ancien rythme scolaire. La réforme ne répond ni aux besoins des familles, ni à ceux de l’enfant. Il faudra plutôt revoir le nombre d’élèves par classes, ainsi que les programmes d’enseignement. Il faut réformer en faisant  évoluer la qualité et les conditions de  l’enseignement.

Faire des référendums nationaux pour les questions importantes concernant nos régions de France. La France se veut démocratique, alors soyons-le réellement !

Les plans anti-gaspillage. Il est possible d’économiser des centaines de milliards d’Euros. Tout est une question de réformes à mettre en place. Il faudra revoir certains privilèges et rouages malsains. Personne ne peut nier le fait d’un gaspillage monstrueux  en France.  Il va falloir réagir !

Les projets  très contestables .

Exemple 1 :  Le grand contournement de Strasbourg, un projet couteux et non rentable. L’autoroute actuelle passe par la ville mais elle est gratuite. Par contre, le contournement de Strasbourg sera quant à lui…  à péage !  Le problème est que l’autoroute alsacienne sert de transit pour les camions en déplacement sur l’axe nord-sud européen. Coté allemand les poids lourds sont obligés de payer une taxe kilométrique (la LKW-Maut) et de ce fait, ils préfèrent évidemment transiter gratuitement par l’Alsace (sur plus de 150 km).    15 000 camions environ, transitent tous les jours ouvrés par la ville de Strasbourg. et contribuent largement à la pollution de la ville. Les  « Portiques écotaxe » auraient permis de limiter considérablement ce trafic de poids lourds et de réduire la pollution locale. Et même le projet du Grand Contournement n’aurait plus sa raison d’être… mais le projet « écotaxe »  a été abandonné !

Exemple 2 : La construction de l’Aéroport Notre Dame des Landes. Je suis personnellement très opposé à ce projet que je considère comme absurde. Absurde à cause de son coût de plus d’ 1 milliard d’€  (certes au grand bonheur d’une grande multinationale).  Absurde également à cause de l’impact écologique, avec les 4000 hectares de terres agricoles et de forêts à détruire pour l’aéroport et les infrastructures qui seront nécessaires (les accès entre autres). Et enfin, absurde à cause des structures aéroportuaires existantes dans la région et qu’il suffirait de moderniser et de faire évoluer.

L’immobilier.  Des logements 30% moins cher que les coûts actuels et en plus, de  qualité supérieure.  Un programme tout à fait réaliste et réalisable !

La donation.  Suppression pure et simple de cette taxe injuste. La transmission d’entreprises et de sociétés sera également exonérée des droits de succession.

Le retour du préapprentissage  des jeunes à partir de 14 ans. Une formation professionnelle rémunérée.

La retraite à 55 ans pour certaines catégories professionnelles.

Radars tiroir-caisse et permis à points. Quasiment tous les français ont compris que les radars ont un rôle qui n’est pas seulement en rapport avec la prévention routière. Ils ont compris qu’ils servent essentiellement  à renflouer les caisses de l’état. Les radars ne voient qu’une chose, le dépassement de la vitesse (même dérisoire) alors qu’un très grand nombre d’accidents mortels (près de 75% )  est plutôt imputable à des comportements dangereux (autres que la vitesse) de certains automobilistes. Il faudra donc revoir la politique de sécurité routière, ainsi que les principes du retrait de permis, afin de parvenir à un système de prévention efficace et juste. Il faut sensibiliser et responsabiliser l’automobiliste, et non pas l’humilier !

La légalisation du cannabis. L’exploitation officielle de plantations de cannabis en France permettra de créer de nouveaux métiers, avec des  dizaines, voire centaines de milliers d’emplois à la clef. Cette réforme permettra également de combattre différemment les problèmes de délinquance. La légalisation du cannabis aura également des répercussions économiques très importantes.

Prix des cigarettes. Je suis favorable à un rabaissement et une harmonisation de la taxation des produits du tabac. La valeur de référence pour le paquet de cigarettes se situera aux alentours de 5 euros (soit une réduction d’environ 25% ).

L’ouverture des maisons closes.  Cette réforme est absolument utile et indispensable. Elle permet aux prostitué(e)s d’exercer leur métier dans des conditions bien plus humaines. Les personnes concernées bénéficieront de la sécurité et de la protection par des organismes officiels. La prostitution a toujours existé et n’est pas prête de disparaitre, alors arrêtons les comportements hypocrites et attaquons le problème avec lucidité et cohérence.